Lancée à l’occasion de l’exposition Double Je au Palais de Tokyo, cette nouvelle bougie parfumée signée Astier de Villatte est le fruit d’une double collaboration artistique.

Le plasticien Eudes Menichetti en signe les illustrations des contenants, tout droit issues de son univers onirique : sautant à la corde, une étrange créature mi organique mi végétale en direct d’un paradis enfantin vu par l’artiste, une étrange ramification, racine feuillue, méandres de veines et de nerfs, et, enfin, un extraordinaire et minutieux assemblage de clous, de punaises, de pressions, de découpes d’étain, qui, une fois moulé, donne corps à un gobelet en céramique et à son couvercle comme bosselés et sculptés de merveilleux bas reliefs.

Disponible en deux versions de bougies (verre et céramique) et encens dès le 8 mars 2017 chez Nose avec leur couvercle en céramique.