Il était une fois, Henri... /

Il était une fois...
..Henri*, coincé dans sa boutique au 34, boulevard Saint- Germain, un soir de réveillon de Noël, à cause d’une tempête de neige.

Pauvre Henri, seul, malgré lui, en ce soir de fête. Mais la magie de Noël opéra !

3 petits théâtres de pollock s’animèrent quand Henri alluma les bougies situées à l’intérieur...
Et il passa la plus merveilleuse des nuits. Laissez-vous emporter par ce conte chargé d’odeurs, de lumières et de sensations, pensé en trois actes parfumés...

*Henri travaille dans la boutique du 34 Bd Saint Germain depuis juillet 1992 




L'histoire continue sur l'autre page...

ACTE 1: UN ENCENS ÉTOILÉ

Quand Henri alluma la première bougie, un parfum envoûtant s’en échappa et donna vie aux petites fées du théâtre, qui, en un coup de baguette magique, se mirent à jouer le plus beau et le plus céleste des airs qu’Henri n’ait jamais entendus. 

ACTE 2 : ÉPICES & DÉLICES

Quand Henri alluma la seconde bougie, grâce à son parfum délicatement épicé, les petits cuisiniers en pain d’épice prirent vie. Ils cuisinèrent les gâteaux les plus délicieux et les plus parfumés qu’Henri n’ait jamais goûtés. 

ACTE 3 : LE ROI SAPIN

Quand Henri alluma la dernière bougie, grâce à son parfum verdoyant, les petits danseurs prirent vie. Ils déposèrent les plus fabuleux cadeaux au pied du Roi sapin, qui étincelaient de mille feux. 

Pour la petite histoire : 
Les Théâtres de Pollock étaient très populaires au XIXème siècle. Faits de bois ou de papier, ces théâtres offraient un niveau de détail spectaculaire. Les adultes et les enfants pouvaient créer et mettre en scène leur propre pièce de théâtre en jouant avec le décor, les accessoires ou les personnages prédécoupés en papier.

En 1963, Diptyque importait ces théâtres d’Angleterre et les vendait dans la boutique du 34 boulevard Saint-Germain.

L’interprétation de Diptyque : Un savant mélange de classicisme avec les dessins à l’encre, et de modernité avec l’effet métallique, comme un écho aux boules de Noël. 


 

Produits référés dans l'article