Cire Trudon, la belle nuit de Noël /

Cire Trudon rejoue tout en flammes odorantes la nativité ! Mais au lieu de tourner les yeux vers l’enfant, l’âne, le bœuf, bref la crèche, c’est vers les étoiles que Cire Trudon nous invite à regarder.
Comme le regard de l’enfant découvre pour la première fois la nuit argentée, celle qui annonce la venue des grands voyageurs venus le célébrer, à Bethléem, avec un des Rois Mages, Gaspard et l'Archange Gabriel...

Voici donc venus le poivre, la cardamome et le safran. La fève de tonka mêlée aux fleurs blanches, alanguie sur un lit de cèdre et de santal pour Bethléem.

La mandarine rencontre la puissance du santal de mysore. Un clin d'oeil olfactif à Gaspard, le troisième Roi Mage venu d'Inde, paré de son costume aux reflets chatoyants.

Enfin Gabriel par ses tonalités d’hiver nous réconforte avec le bouleau et le marron glacé, le bois de cachemire et la mousse, le cèdre et le patchouli.

Produits référés dans l'article