Les notes de synthèse, c'est quoi ? /

« Pendant longtemps, le muguet n’existait pas. Ou plutôt, il n’avait pas d’existence « réelle », tangible, pour les amoureux des jolis sillages, le parfum de sa fleur ne pouvant être obtenu nie par la distillation ni par l;extraction. Il entrait dans la catégorie des fleurs muettes », impénétrables, très odoriférantes et néanmoins trop fragiles pour se laisser facilement enflaconner au grand désespoir de l’odeur-compositeur oui aurait tellement voulu emprisonner une fois, une fois seulement la fée Clochette. Et puis en 1908, tout change ; une belle molécule bouleverse tout : l’hydroxycitronellal. Une note […] qui rappelle tellement la fleur, la vraie, celle qu’on cueille en douce, à l’ombre d’un soleil tout neuf, un dimanche d’avril, pendant une balade en forêt , et pas celle que l’on offre à sa maman au matin du 1er mai (et qui ne sent rien ou pas grand chose, ou alors en collant carrément son nez dedans.) » Un extrait du livre Esprit de Synthèse par Lionel Paillès.

(…suite)>

Dans la parfumerie actuelle, il existe des notes naturelles et de synthèses. Les notes synthétiques sont ceux qui sont entièrement créées par l’homme et sont utilisées depuis plus d’un siècle dans une grande majorité des parfums qu'on connait aujourd'hui.

Grace aux molécules de synthèse, nous arrivons également à capturer une senteur naturelle qui est instable, impossible à créer ou bien même, une espèce protégée. Ces notes de synthèses rajoutent également un champ plus vaste de création dans un parfum et nous révèlent des senteurs inédites.

Le nez, qui ne peut se raccrocher à aucun ingrédient connu, se laisse prendre par surprise et se soumet à l’émotion… pure. Celle de la découverte, du premier jour, de la première fois. 

(…suite)>

Le fondateur d'ÆTHER, Nicolas Chabot souhaite rendre hommage aux molécules de synthèse avec une collection de 5 parfums 100% notes synthétiques.  

ETHER OXYDE — De loin, de très loin, ça pourrait vaguement sentir le beau boisé frais contemporain; de près, il y a cet étrange « accord éther »  (ACÉTATE D’ÉTHYLE),  sorte de vapeur douce, qui fait courir sur la peau comme un souffle de bois brûlant (AMBROXAN, ISO E SUPER®). 

CITRUS ESTER — Une énergie fantôme, lumineuse (METHYLE  PAMPLEMOUSSE) et bienveillante, teintée d’un léger goût de fruit primordial  (FIRASCONE®, RHUBAFURANE®). 

MUSKETHANOL — L’impression troublante d’un sable qui aurait été rendu presque abstrait. Un sable d’acier, futuriste, celui peut-être d’un autre monde (CETALOX®, MUSCONE®).

(…suite)>

CARBONEUM — Etrange accord « néoprène » (BENZOATE  DE METHYL, SUEDÉRAL, TIMBÉROL) ! On sent même la texture mousse, un peu rèche (GLOBANONE®). 

ROSE ALCANE — Jolie fleur dans une peau de vache (OXYDE DE ROSE, OXANE®). Rose pour les filles et les garçons qui n’aiment pas follement les roses mais qui ne détestent pas les surprises. Les miracles de l’alchimie transforment, juste sous le nez, un bouton de rose hyper frais en fleur métallique, belle mécanique florale.