Kilian : volutes et dépendances.. /

Créer la dépendance olfactive, un essentiel narcotique, c’est ce que fait Kilian avec sa nouvelle collection "Addictive State of Mind".

C’est dangereux, vaporeux, trois fragrances viennent nous provoquer en fumée…

Ça commence par un écrin, de bois noir veiné et de métal, une entrée en matière chic, presque cérémoniale. Un coffret d’élégance donc pour renfermer l’un des trois parfums défendus de Kilian.

« Light my fire », comme une invitation qu’on entendrait prononcée cette fois par un cigare Monte Cristo. A l’image du flacon noir, Sidonie Lancesseur nous propose une plongée sombre aux cœurs des notes épicées du tabac, relevée de notes de cumin, de foin, de patchouli et de vetiver. Miel et vanille viennent flotter sur la peau, à mesure que les ronds de fumée s’envolent dans l’air.

« Intoxicated » nous promet un instant suspendu à une pratique addictive, c’est le café à la turque qui nous emporte ici, avec une note de cardamome verte, de cannelle et de noix de muscade. Calice Becker signe ici un parfum riche et solide comme un café serré, sensuel et vigoureux.

« Smoke for the soul », est quant à lui l’appel vers un ailleurs, une échappatoire. Une salve d’eucalyptus bleu vous prend par la main pour vous emmener flottant dans des effluves de cardamome, de thym et de sapin baumier… Voyage subversif, d’humour et de défiance, décontracté, Fabrice Pellegrin ont créé l’addiction avec une promesse : vous emmener dans le radieux pays des ombres de nos rêves.

Pour les retrouver, suivez la fumée et venez vous évader, chez Nose.

Produits référés dans l'article