Des parfums comme des mélodies /

Des femmes exceptionnelles, captivantes, renversantes, indomptables, inévitables, indispensables… qui ont inspiré à Histoires de Parfums des portraits de divas. Nose à selectionné 2 sublimes parfums : 1875 et 1904.

Certains parfums comme certaines mélodies restent en tête, en l’air, intangibles et pourtant inoubliables. Musique et parfum opèrent de manière fulgurante, ils font voyager leurs notes dans un espace éphémère et impalpable.

Au-delà de cette analogie, Histoires de Parfums a voulu enrichir sa bibliothèque. Après les grandes figures de la littérature, les poèmes, cette collection fait entrer la musique à son répertoire. Passionné d’opéra, Gérald Ghislain a souhaité mettre en parfum cet art total, qui suscite des émotions plurielles et étourdissantes. Certains parfums comme certaines mélodies, restent en tête, inoubliables.

(…suite)>

1875:  Un hommage à l'opéra Carmen de Bizet Carmen l’incandescente règne sur cette fragrance Ambrée et Boisée qui agit telle une saveur épicée et pétillante. D’un œil noir, le Patchouli regarde le Safran et l’Encens dont l’amour rebelle crée un sillage enivrant de fougue et de liberté. Carmen est un opéra-comique en quatre actes de Georges Bizet. Créé le 3 mars 1875 à l'Opéra-Comique sous la direction d'Adolphe Deloffre, c'est l'un des opéras les plus joués au monde.

(…suite)>

1904: Un hommage à l'opéra italien Madame Butterfly de Giacomo Puccini D’une élégance absolue, ce floral poudré emprunte à Madame Butterfly sa délicate féminité. L’iris et son empreinte complexe rayonnent au contact de la Mandarine et du Néroli, tandis que le Cèdre et le Musc révèlent la sensualité du Levant. Madame Butterfly est un opéra italien de Giacomo Puccini, en trois actes, représenté pour la première fois à La Scala de Milan le 17 février 1904. Voici un parfum à son image. D’une élégance absolue, ce floral poudré emprunte à Madame Butterfly sa délicate féminité.  

Suivez les airs d’opéra qui vous guideront vers Nose.  

Produits référés dans l'article