Etat Libre d'orange, le goût de la première fois. /

Quand une maison qui a fait de la transgression sa signature, s’attaquer à l’Eau de Cologne sonne comme un clin d’œil plein de malice.

Pour aborder l’eau de cologne, il a pourtant fallu déposer les armes, se montrer consentant, s’effacer devant le symbole.

Mais si une maison comme Etat Libre d’Orange fait le choix de s’imposer moins, c’est forcément pour charmer plus. Et l’idée de la première fois résonne toujours pour cette maison avec une certaine saveur…

Insaisissable est leur eau, balançant du citrus au cœur très floral, de l’orange sanguine  à la bergamote pour une Cologne "qui sent bon", singulière par sa profondeur.

Une première fois, dont on se souvient, forcément…

Produits référés dans l'article