PATRICIA CHOUX / "Exigence et détermination"

A 10 ans, pour elle, c’était très clair, Patricia Choux ferait du parfum sa vie. De la chimie à la parfumerie, son rêve l’a emmenée à signer pour Jo Malone, Laura Mercier ou Marc Jacobs. De sa rencontre avec Olivia Bransbourg est né Attache moi 55.

Nose Quelle est votre devise?

Patricia "Exigence et détermination". C’est ce que je me dis en courant des marathons.

Nose Comment a débuté votre histoire avec le parfum?

Patricia Le hasard, par chance, comme un enfant juste parce que le temps n'était pas assez beau pour aller à la plage, mes parents nous ont emmenés à Fragonard à Grasse. La découverte d'un nouveau monde je me suis immédiatement senti en amour avec cet univers.

Nose Quelles sont vos matières de prédilection? Pourquoi?

Patricia Le patchouli pour ses multiples facettes bois humide et terreux, sensuel. C’est une matière première très versatile.

Nose Vous travaillez avec plusieurs maisons présentes chez Nose dont « Parfums Attache-Moi » (Olivia Bransbourg) et Biehl. En quoi leur approche sont différentes dans leur processus de création? Est-ce très différent de la parfumerie traditionnel? 

Patricia Leur approche était différente, mais je suis très fière de ces deux créations. Avec Thorsten j'ai eu une totale liberté, comme il voulait que je travaille autour de mon odeur préférée (le patchouli). Avec Olivia, le processus de création était intellectuelle dans le sens ou je devais traduire olfactivement sa vision de Manhattan (le ciel bleu, la lumière, la vie, la perception). La principale différence lorsque vous travailler avec la parfumerie de niche en comparaison avec la parfumerie traditionnelle est la liberté que vous avez, il y a moins de contraintes budgétaire, de législation.

Nose Comment avez-vous rencontré Olivia Bransbourg? Torsten Biehl?

Patricia J'ai rencontré Olivia à Takasago où nous travaillions ensemble. Et Thorsten en Allemagne à Holzminden ou nous travallions tous les deux pour H & R à l’époque.

Nose New York semble être un élément incontournable de votre création, que vous inspire cette ville?

Patricia New York est une ville incroyable, je l'aime tout simplement. Il a une grande énergie une grande diversité, la ville où tout est possible, même si il est très froid, le ciel est toujours bleu. New York c’est le no-limit  comme dans la création.

Nose Dans le processus de création d’un parfum quel est, pour vous, le meilleur moment?

Patricia Je dois admettre que j'aime la partie de réflexion lors de la réception du brief. Les idées circulent dans mon esprit, la visualisation olfactif puis le rendu qui suit ne sont pas toujours parfait... Puis viennent la détermination, et la persévérance, indispensable pour faire ce travail.

Nose Le plus difficile?

Patricia Quand l’idée n’est pas la… La peur de la page blanche.

Produits référés dans l'article