Interview avec RALF SCHWIEGER / « Je n’ai jamais eu de devise! »

Rencontre avec Ralf Schwieger, parfumeur vedette et auteur - entre autres - des parfums Fils de Dieu, du riz et des agrumes d'Etat Libre d'Orange, Orange Sanguine et Vanille Insensée d'Atelier Cologne...

NOSE Quelle est votre devise ?

Ralf "Je n’ai jamais eu de devise!"

NOSE Quel est votre plus vieux souvenir olfactif ?

Ralf Je ne sais pas vraiment mais la question me renvoie à un buisson en fleurs que j’associe à mes premières rencontres sexuelles - plutôt innocentes – alors enfant et jouant au docteur....Je ne saurais pas les définir exactement mais il y avait quelque chose d’animal, une odeur capiteuse légèrement teintée d’urine – il me faudrait poursuivre l’investigation..

NOSE Qu’est ce qui a vous a poussé à quitter Berlin à l’âge de 30 ans et de suivre une formation de parfumeurs à Roure (Grasse) ?

Ralf En quittant le lycée, je ne savais pas trop quoi étudier: la science (n’importe laquelle médecine, biochimie, astronomie...) ou les arts (Beaux-Arts, joaillerie)? Les Beaux Arts et l’idée de soumettre un portfolio m’impressionnaient j’ai donc opté pour les sciences: chimie d’abord, puis une spécialisation vers les parfums avec déja en tête de travailler dans les parfums d’exception et de m’exprimer artistiquement.

 

NOSE Quel est le parfumeur qui vous a le plus inspiré ?

Ralf Edmond Roudnitska, le parfumeur des Lumières mais aussi Germaine Cellier pour ses créations audacieuses et toujours modernes.

 

NOSE Quelles sont vos nouvelles matières premières de prédilection et pourquoi ?

Ralf J’aime le methyl 2,4-dihydroxy-3,6-dimethylbenzoate, il rend très bien sur la peau et a une très belle diffusion, c’est une matière première très connue mais si je le mentionne c’est pour m’obliger à ne pas l’utiliser tout le temps....sinon j’aime certains “impacts chimiques” , souvent trouvés en quantité négligeable dans la nature, certains vivent une vie silencieuse sur l’étagère d’un parfumeur et attendent d’être ramenés à la vie par un baiser.

 

NOSE Quelle a été la source de votre inspiration pour les parfums Fils de Dieu du riz et des agrumes d’Etat Libre d’Orange, Orange Sanguine et Vanille Insensée d’Atelier Cologne ?

Ralf  Fils de Dieu a une double personnalité et il est aussi connu sous le nom de Philippine Houseboy : il a été conçu alors que je regardais « Reflet dans un oeil d’or » de John Huston et « Masahista » de Brilliante Mendoza

 Orange Sanguine  est la réponse au challenge de Sylvie Ganter et de Christophe Cervasel de faire une « Cologne Absolue », une « Eau de Cologne » concentrée : sucrée, acidulée et fière de porter sa couleur sanglante.

Vanille Insensée n'a rien à voir avec de l'encens, mais c'est une vanille incroyablement concentrée, un peu sombre (on pourrait détecter un surdosage d'un matériau j’ai mentionné ci-dessus) et une ode à la gousse de vanille dans toute sa splendeur phénolique.