Les Echos, L'effervescence des maisons de parfums de niche dynamise le marché / par Matthieu Quiret

«  Il se crée une marque de parfums de niche tous les jours, une trentaine nous demandent chaque mois d'être référencées », n'en revient pas Nicolas Cloutier. Selon lui, l'engouement du consommateur pour des produits atypiques se traduit par une croissance de 20 % du marché. »

« Comme Heeley ou Kilian, Romano Ricci a créé Juliette Has a Gun pour rajeunir cet artisanat. «  Nous prenons de l'essor car la parfumerie généraliste ne peut plus se permettre d'être originale devant l'enjeu financier, les budgets de publicité et les actionnaires  », explique l'arrière-petit-fils de Nina Ricci. »

« En début d'année, Silvio Levi, fondateur du salon Esxence à Milan qui promeut cette parfumerie artistique, avait exhorté ses collègues à «  viser une part de marché de 1,5 % du marché mondial de la beauté. un objectif modeste mais qui se chiffre en milliards d'euros ». »

Lire la suite